Acharnement judiciaire à l'encontre d'un avocat

Procédure civile
Outils
TAILLE DU TEXTE

Peut être caractérisée d'abusive une action en justice dirigée contre un avocat, apparaissant uniquement dictée par une intention de nuire : manque total de sérieux dans la caractérisation des fautes prétendument reprochées, absence de mise en cause du mandant de l'avocat, montant déraisonnable des dommages-intérêts réclamés et acharnement procédural.

Une procédure de saisie immobilière a été engagée par une banque à l'encontre d'une SCI.La SCI n'a pas comparu à l'audience d'orientation et, en cours de délibéré, certains de ses associés ont sollicité la réouverture des débats aux fins de contester le caractère exécutoire de l'acte authentique fondant les poursuites et de fixer une mise à prix en rapport avec la valeur vénale de l'immeuble.Par un jugement d'orientation, le juge de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne